Pour parvenir au consommateur, le sucre stocké au cœur de la plante doit être extrait en éliminant, étape par étape, les autres constituants du végétal. Ce travail d’extraction mobilise un savoir-faire spécifique associé à d’importants équipements industriels. Le  processus d’extraction consiste à recueillir le jus sucré qui est filtré puis concentré par évaporation avant la cristallisation. Au terme de ces opérations, le sucre aura été successivement extrait, purifié, concentré et cristallisé sans aucune altération ni transformation chimique.

Process général

Etapes du process

1. Chaulage

Le process commence par l’utilisation de la chaux malaxée avec la refonte brute qui provoque une réaction chimique servant à débarrasser un certain nombre d’impuretés du liquide d’extraction.

2. Carbonation

A l’issue du chaulage, nous faisons passer un courant de gaz carbonique (CO2) qui, avec la chaux, reforme le carbonate de chaux (CaCO3), fixe les impuretés et les précipite.

3. Filtration

Après la carbonation, un jus clair est obtenu en retenant les impuretés précipitées par la chaux. Le dépôt retenu par filtrage est lavé à l’eau pour en récupérer le jus sucré dont il est imprégné.

4. Décoloration

Nous procédons par la suite à l’étape de la décoloration de la refonte épurée qui est réalisée par absorption des colorants contenus dans la refonte sur résine échangeuse d’ions.

5. Concentration

Porté à ébullition, le jus traverse une série de chaudières où la température et la pression diminuent progressivement. Au terme du circuit, le jus s’est transformé en sirop.

6. Cristallisation

Le sirop passe dans des chaudières sous vide pour éviter la caramélisation. On y introduit de très fins cristaux qui vont l’ensemencer. La cristallisation se généralise et l’on obtient la «masse cuite ».

7. Turbinage

La masse cuite est envoyée dans des turbines dotées d’un panier en tôle perforée. Sous l’action de la force centrifuge, le sirop est évacué tandis que le sucre blanc cristallisé se dépose sur les parois du panier.

8. Séchage

Encore chaud, le sucre, à présent cristallisé et blanc, à l’issue du turbinage, est envoyé dans des appareils de séchage à air chaud. Puis il est refroidi et stocké dans des silos où il achève de son étape de stabilisation.

9. Ensachage

Une fois séché, le sucre encore chaud est séché, refroidi, tamisé, classé et pesé.  il est conditionné dans différents emballages, soit directement en poudre, soit en morceaux après humidification et moulage.

10. Stockage

Finalement, le sucre termine son aventure stocké dans des silos ou expédié par des camions ou wagons, pour le fournir aux consommateurs et aux industriels utilisateurs de sucre.                                                          .